Un peu d'histoire

Rédigé par TCO Aucun commentaire
Classé dans : Mots clés : aucun

Naissance de la fondation Repair Café

C'est en 2009 que la journaliste/publiciste Martine Postma vivant à Amsterdam a conçu l'idée du Repair Café.
L'idée lui est venue d'aménager partout dans le pays des lieux de rencontre ouverts à tous, où les habitants du quartier pourraient venir réparer leurs objets en mauvais état sous la conduite de gens du métier, ceci dans une ambiance conviviale.

Le tout premier Repair Café s'est ouvert le 18 octobre 2009, à Amsterdam. Des dizaines d'habitants du quartier et des curieux venus d'ailleurs, sont arrivés ce dimanche-là au foyer du théâtre Fijnhout, où les attendaient un régiment d'experts en réparation armés d'outils et de matériel. L'après-midi fut un vrai succès ; l'initiative s'est avérée répondre à un besoin réel.

C’est ce qui a incité Martine à poursuivre cette idée et à fonder la Fondation Repair Café. Depuis 2011, cette fondation soutient des groupes locaux qui veulent démarrer leur propre Repair Café partout aux Pays-Bas et dans le monde.

La Fondation Repair Café se donne pour mission :
a) de réintroduire dans la société locale la réparation des objets d’une manière moderne ;
b) de préserver et transmettre le savoir-faire en matière de réparation ;
c) de favoriser la cohésion sociale au sein de la société locale en offrant aux voisins de quartier, tous très différents les uns des autres par leurs milieux et leurs intérêts, l'occasion de se rencontrer dans le cadre d'une manifestation stimulante et ouverte à tous.

Pourquoi un Repair Café ?

La société occidentale est une société de consommation. Nous achetons toujours plus et jetons toujours plus. Les objets de luxe que nous possédons sont
rarement utilisés longtemps. Au moindre défaut - une chaise au pied branlant, un lecteur de CD qui refuse de s’ouvrir, un chandail troué au coude - nous les jetons pour en acheter un neuf. Une quantité de choses sont jetées avant même d’avoir été utilisées un an.

Il ne vient plus à l'esprit de la plupart des gens qu'il est possible de les réparer, nous ne savons plus comment. Aujourd'hui, le savoir-faire en matière de
réparation se perd très vite. Ceux qui possèdent encore ces connaissances pratiques, artisans, personnes âgées ou peu qualifiées, ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur par la société, et souvent, en sont même exclus contre leur gré. Leurs compétences ne sont pas mises à profit, ou si peu, alors qu'ils auraient tant à apporter à la société pour en faire une société durable.

Faire appel à ces experts pour animer les rencontres de réparation produit simultanément nombre d'effets positifs. Ceux qui autrement seraient laissés pour
compte, retrouvent leur place. Un précieux savoir-faire se transmet. La consommation de matières premières et énergétique nécessaire à la fabrication
de nouveaux produits est réduite. En outre, la réparation en alternative au tout-jetable contribue à réduire les émissions de CO2. Car fabriquer de nouveaux
produits - et leur recyclage - produit du CO2.

Le Repair Café apprend aux gens à voir autrement ce qu’ils possèdent, à en redécouvrir la valeur. La réparation d’objets favorise un changement de mentalité,
qui est la condition première à un large soutien pour une société durable construite par tous.

Surtout, le Repair Café veut être une expérience ludique et gratifiante de la réparation, qui s'avère souvent très simple. Venez et essayez !

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article